Les 4 erreurs à ne pas commettre si tu veux vraiment maîtriser Excel en partant de zéro

Maîtriser Excel est un enjeu professionnel fort pour de nombreuses personnes.

Souvent livrées à elles même quand au choix de la démarche pour y parvenir, elles prennent de mauvaises décisions.

Je vous ai fait une liste, des 4 principales erreurs rencontrées, celles qui “bloquent” systématiquement l’apprentissage.

 

  1. La première erreur c’est tout simplement de se lancer un défi irréalisable : connaître tout Excel, vouloir être exhaustif et maîtriser aussi bien l’ensemble des commandes, des options de boîtes de dialogue ainsi que des fonctions de calcul.
    En fait ça ne sert à rien. C’est long à faire, pas intéressant à apprendre, pas productif puisque toutes les options ne se valent pas et ne sont pas utilisées aussi souvent les unes que les autres. Ce qui compte ce n’est pas la quantité de choses connues mais la maîtrise des fondamentaux. A vouloir tout connaître on se noie dans le détail .
  2. La deuxième erreur la plus couramment rencontrée c’est de vouloir aller trop vite. Et donc par exemple de regarder des dizaines de vidéo sans rien mettre en pratique, sauf si tu as une mémoire exceptionnelle il y a peu de chance que tu mémorises suffisamment les détails pour pouvoir utiliser ce que tu as vu lorsque tu seras en situation.
  3. La 3 ème erreur fréquemment rencontrée c’est Trop décousu, en gros c’est lorsque je passe d’une vidéo à une autre souvent sur le même sujet avec des présentations différentes, un langage différent, une pédagogie (quand il y en a ) différente, et ça notre cerveau n’aime pas, outre le fait de perdre beaucoup de temps dans ces répétitions on arrive à se perdre sur un sujet sans progresser jamais, avec des vidéos parfois contradictoires. Il faut avant tout chercher de la cohérence dans son apprentissage.
  4. La 4ème erreur c’est de chercher, au moins au départ à travailler sur des choses trop complexes. Un problème complexe peut donner lieu à des heures de recherche pour une personne spécialisée. Commencer par vouloir résoudre son plus gros problème c’est à tout les coups foncer la tête baissée dans un mur. En fait il faut commencer par des choses simples de façon à maîtriser les fondamentaux et augmenter la difficulté petit à petit.
Avatar de l’utilisateur

A propos Jean Marc Rougny

Concierge Dynamixités Formateur bureautique Développeur Windev et VBA Animateur Yoga du Rire Praticien Dien Chan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *